Archives mensuelles : mai 2011

[PARIS] Choses vues ce jour à Bastille

Le mouvement initié par les Espagnols est très intéressant, et la tentative de le développer ailleurs en Europe est en soi une bonne idée. Ce soir, les campeurs de la place de la Bastille ont été délogés et ont fait l’objet de violences policières, ce que nous condamnons. Cela dit…

Cela dit, on ne peut pas dire que ce qui s’est vu aujourd’hui Place de la Bastille ait été très enthousiasmant. De manière générale, le discours était très légaliste et citoyenniste. Surtout, les mots d’ordre et revendications étaient tellement vagues qu’ils ont attirés un tas de zozos qu’on espérait ne plus revoir en manifestation :

- Le couple Ball/Pasqueille, dont nous avons déjà parlé et qui est toujours en mal de reconnaissance sociale et médiatique ;

- Les « nouveaux agitateurs sociaux » – et médiaphiles – Xavier Renou et Julien Bayou ;

- Et surtout, une collection de mouvement douteux voire carrément sectaires :

- Le mouvement Zeitgeist, qui a fait l’objet ces derniers mois de nombreux articles dans les médias alternatifs, a pu diffuser sa bouillie new age sur des tracts au contenu délirant, dont la rhétorique n’est pas sans rappeler celle d’un certain nombre de sectes. Extrait : « Ce mouvement est un mouvement des consciences, dont la vocation est de favoriser une évolution continue dans les domaines personnels, sociaux, technologiques et spirituels. Il reconnaît que l’homme est sur la voie naturelle de l’unification, issu d’une reconnaissance générale de la compréhension, tant fondamentale qu’empirique, du fonctionnement de la nature et de la façon dont nous, en tant qu’êtres humains, faisons partie de ce déploiement universel que nous appelons la vie. »

Zeitgeist n’hésite pas à employer une rhétorique teintée d’autoritarisme pour tenter d’imposer sa vision scientiste du monde : « Nous sommes arrivés à un moment, où les nouvelles innovations dans la science et la technologie peuvent facilement fournir une abondance pour tous les peuples du monde. Il n’est plus nécessaire de perpétuer le retrait conscient d’efficacité par l’obsolecence planifiée, perpétuée par notre système de profit persitant et périmé. […] Que cela vous plaise ou non, ce nos processus sociaux – nos pratiques politiques, nos systèmes de croyance, notre économie basée sur le profit, nos normes comportementales axées sur la culture – qui conduisent à et sciemment à la faim, la guerre, la maladie et les dommages environnementaux. »

En fait, Zeitgeist avait aujourd’hui pignon sur rue : table de presse et banderole surplombant les marches de l’Opéra Bastille et destinée à promouvoir son obscur programme économique :

- Les conspirationnistes de Reopen911 qui sont eux aussi venus diffuser un tract. Les militants de ce mouvement n’hésitent pas, à longueur de sites et de forums, à faire la promotion de personnages douteux pour certains clairement liés à l’extrême droite. On trouve sur leur forum un compte-rendu de conférence de Jacques Kotoujansky chez Serge Ayoub, militant d’extrême droite pourtant célèbre à Paris. De plus, Reopen911 a noué un partenariat avec les éditions Demi-Lune, qui éditent entre autres Thierry Meyssan (dont les accointances avec des fafs et des dictatures sont bien connues) et Webster Griffin Tarpley, un conspirationniste lié aux réseaux larouchistes (étonnant d’ailleurs de ne pas les avoir vus aujourd’hui, ceux-là).

- Les Ivoiriens pro-Gbagbo qui sur la dernière manif du premier mai ont agressé de nombreux stands, notamment celui de la LDH, au prétexte qu’il y a « droits de l’homme » dans son nom et que les droits de l’homme ne seraient pas respectés en Côte d’Ivoire, ou encore les stands de critique des médias et de médias alternatifs. Les mêmes étaient le matin même en délégation sur la manif du FN dite de Jeanne d’Arc. Aujourd’hui, ils ont collé des autocollants s’en prenant aux médias français – et seulement d’ailleurs à ceux du service public – sur les côtés des marches de l’opéra :

Il est étonnant de constater que de tels mouvements puissent impunément s’incruster dans les luttes sociales sans en être chassés. Pourtant, les mouvements gauchistes ou anarchistes ne manquaient pas : étaient présents sur les lieux des militants libertaires d’organisation diverses, des militants d’Attac, du NPA, d’Act-Up, etc. Beaucoup de gens présents cet après-midi ne devaient pas connaître ces mouvements ni être informés au sujet des idéologies douteuses qu’ils défendent. Cet article se veut une contribution à ce devoir d’information.

Après les infiltrations de fafs dans les manifestations pro-Palestine et au dîner du Siècle, la vigilance est plus que jamais de mise.

voir les infos complémentaires ?

Dans l’article, l’auteur parle des « nouveaux agitateurs sociaux » et d’un certain Benjamin Bayou… qui n’existe pas. Il s’agit sans doute de Julien Bayou, porte-parole de Jeudi Noir.

Il y avait aussi Soltic, le pote de Ball et Pasqueille, qui comme d’habitude filmait tout le monde. Et aussi un groupe bizarre, l’ »association partage et vie », avec des slogans sur l’ »amour », le « partage », etc. qui faisaient là aussi furieusement penser à une rhétorique mystico-sectaire.

A noter qu’au 1er mai, tous ces groupes cheulous ont défilé dans les basques de Ball et Pasqueille. Il en est sans doute de même cette fois-ci.

Y a plus simple :L’interdiction d’alcool !..La tentative d’occuper la Place de la Bastille Dimanche 29 mai à 14H  » Des gens ont signés avec les flics ; si vous occupez la Place ils auront des problèmes avec les flics »..Certains « organisateurs » discutent avec les flics,obeissent aux flics qui leur disent de faire tel truc par rapport aux gens (faire asseoir les gens quand le flic a décidé qu’ils doivent s’asseoir)..Certains manifestants agressent les personnes qui critiquent « Vous avez un problème ? » « Vous n’avez rien à faire ici » l’Assoce « Citoyens du monde » : » Ici pas d’alcool, pas de pétards, pas de gros mots..C’est comme ça ici..C’est le Mouvement mondial » (sic !!)..La culpabilisation permanente des manifestants au micro  » restez calme y’a des bébés ici « ( bien sûr si les bébés ont des problèmes ça peut être que de la faute des manifestants !).. » Vous vous voulez pas vous asseoir ?! »  » Non » « Pourquoi vous voulez pas vous asseoir ?!! »  » J’ai pas envie  »  » Tiens bizarre »

Un rassemblement ou on nage en plein légalisme , des affiches ultra moralisatrices du genre buvez pas , plein de gens venus faire de la pub pour leurs petites orgas respectives, ca n’a rien a voir avec le mouvement espagnol qui est sur des bases plus radicales lui au moins.

Et en plus des groupes complètement glauques qui viennent aussi faire leur pub, c’est quoi ce truc

Bon côté, pas de banderolles spécialistes (le PdG était pourtant venu avec son équipement…), mais une naïveté sidérante, non seulement des plus jeunes. Ambiguïté anecdotique : carton « Pas d’alcool », mais poubelle réservée aux « canettes »… de soda donc.

Contradiction majeure : stade infra-embryonnaire de l’émancipation, ainsi cette banderolle confondante d’abstraction et de contradiction : « La démocratie est notre mère à tous » selon laquelle non seulement nous serions tous frères et soeurs mais en plus d’une mère irréelle, puisqu’elle serait à réaliser « maintenant ». Confusions des générations : l’âge serait une identité (fraternité générationnelle) et les enfants accoucheraient de leur mère ?

Enfin, cette attitude spectatrice : rester sur les marches au moment où le nombre permet de prendre la rue dit bien une volonté restée à l’état de volition.

Si c’est un début, c’est un début qui prend l’époque à l’endroit et l’histoire à l’envers.

(suite du message précédent)

Heureusement un bout du vent d’Espagne semble porter des tendances renversantes, prenant l’histoire à l’endroit et l’époque à l’envers. A Madrid une organisation par quartier se ferait jour avec l’idée de la Puerta de Sol comme point de ralliement et le groupe GADI Catalunya (cité ailleurs sur ce blog) attestent d’une volonté d’approfondissement, d’extension et d’enracinement.

Je suis globalement d accord avec ce qui est dit ci dessus , je rajouetrais juste que si les positions libertaires ou « radical » veulent veulent se faire entendre , les personnes qui portent se discours doivent venir participer aux debats a bastille. En espagne le groupe GADI malgres ses critiques participent aux debats et aux occupations.

Un anarchiste

Je suis assez d’accord avec toutes les critiques formulées au dessus, j’étais d’ailleurs parmi les premiers à vouloir prendre la place hier, mais malgré tout ces problèmes je suis aussi convaincu que ce mouvement a ceci de particulier qu’ils rassemblent des gens de tous horizons (même si effectivement pour quelques uns on se passerait bien de leur présence) et peut en ce sens devenir vraiment très intéressant. C’est pourquoi on doit se débrouiller pour le rendre encore bien plus étendu et pour que la présence de tous ces « groupuscules » devienne anecdotique.

A noter que quelques membres de Reopen911 étaient présents l’avant-veille à une projection d’un film iranien, « 9/11 Black Box » à la gloire de Thierry Meyssan, projection organisée par Clap 36, la boîte de prod’ de membres du Parti antisioniste. Le débat qui a suivi a été animé par la négationniste Maria Poumier, qui a qualifié le travail de Meyssan de « miracle ». Certains des animateurs de Reopen ont trouvé cette soirée « enthousiasmante ». A part ça, pas du tout feufas, les gars…

à lire « Votre révolte est légitime, indispensable et urgente », une Lettre ouverte aux jeunes qui se mobilisent en Espagne, en France et ailleurs …

En attendant le mouvement des espagnols est trés bien, mais que fait t’on concrétement , ici a paris pour éviter des récupérateurs politiciens, je ne parle pas des simples militants venus la apporter leurs soutien,, mais de certaines orgas bien connues pour ça, et aussi que fait-on concrétement pour eviter que des groupes trés louches comme ces zeigteist dont il est question dans dans l’article s’infiltre la dedans

j’ai lu le tract qu’ils distribuaient dimanche, c’est qui ces gens dont les propos sont effectivement ceux d’une secte

Source: *Indymedia Paris, 29 mai 2011

Caravane des gueux du 1er au 11 juin 2011

Affiche Caravane des Gueux

Nous vous invitons à rejoindre la caravane des gueux : les marginalisés, les exploités et les réprimés en tout genre.

Venez avec où sans véhicule, décoré si possible, pour faire un petit tour de Bretagne des lieux de lutte, de résistance et d’agitation contre les valets de l’argent et du pouvoir.

Présentation de la caravane :

Cette caravane, constituée de camions, de roulottes et autres habitats mobiles, traversera toute la Bretagne, de Notre-Dame-des-Landes à Crozon, pendant les deux premières semaines du mois de juin.

L’initiative vient des collectifs contre la loi Loppsi 2, loi qui renforce l’arsenal sécuritaire et la criminalisation de la pauvreté et du militantisme.

Malgré la censure par le conseil constitutionnel de certains des aspects les plus liberticides de la loi, nous avons décidé de maintenir l’idée et de l’élargir à une exploration de toutes les alternatives que les personnes marginalisées et exploitées – que nous appellerons « les gueux » pour aller plus vite et nous réapproprier l’insulte – (et leurs ami-e-s), peuvent proposer à une société qui va droit dans le mur.

Pour cela, nous essaierons de mettre en place au cours de la caravane des méthodes d’action et de discussion issues des mouvements de la désobéissance civile et de l’éducation populaire (ex. débats mouvants, techniques de recherche du consensus, action directe non-violente).

Objectif affiché : abattre le gouvernement sécuritaire et le capitalisme en 15 jours. C’est pas gagné mais on y croit ! Toutefois,n’étant pas certains d’atteindre l’objectif, nous nous concentrerons sur le processus. Le but sera donc également de se faire plaisir, d’apprendre à vivre ensemble, de faire une belle caravane décorée, musicale et festive. Les soirées seront agrémentées soit de débats, soit de « soupe populaire », ou encore de projections de films, de concerts de soutien etc., selon les moyens.

D’un point de vue « logistique », chaque individu ou groupe participant est invité, autant que ses moyens matériels le permettent, à être autonome en nourriture et en abris de toutes sortes. Ce qui n’empêchera pas les grands repas collectifs. Les lieux d’accueil permettront de refaire les réserves d’eau. Nous organiserons au cours du trajet des récupérations de légumes et de pain invendus, ainsi que des collectes de soutien pour financer l’essence (en offrant une soupe, un café ou autre, à prix libre).

Les deux étapes de la caravane en Centre Bretagne sont grosso modo distantes de moins de vingt kilomètres, afin de permettre la participation de roulottes à cheval. Les lieux d’accueil contiendront de l’herbe.

La caravane alterne les passages en ville où l’on pourra faire de l’agitation sur les marchés et autour des lieux d’argent et de pouvoir, et les passages en campagne où l’on prendra plus le temps de discuter la méthode et l’objet des luttes.

En faisant le point sur l’implication des groupes locaux et les possibilités d’hébergement, nous avons décidé de réduire la durée de la caravane en en retirant certaines étapes.

La caravane aura donc lieu désormais du mercredi 1er juin au samedi 11 juin.

Programme modifié:

Mercredi 1er juin:Notre-Dame des Landes (hébergement squat la pointe)

* Formation action directe non-violente

* Information autour de l’aéroport

Aux Planchettes  lieu occupé situé sur la route allant de la Paquelais à Fay de Bretagne. 14h

site de la ZAD

Jeudi 2 juin:Rennes (hébergement au Rheu)

* Débat sur le thème « écologie et justice sociale » avec la Souris Verte.

Aux champs Guillaume à coté du lycée agricole du Rheu. 9h

site de la souris verte

Vendredi 3 juin:Auray

Réunion publique sur le contrôle social, à Auray, avec Jean-Pierre TERTRAIS auteur d’une brochure sur la question.

Organisé par le groupe libertaire René Lochu.

Groupe scolaire Rollo, Entrée libre. 20h30.

site internet du groupe René Lochu et Fransico Ferrer.

Samedi 4 juin:Lorient

*Précarité du logement, en lien avec la lutte des habitants du camping de Locmiquelic avec NPA, chômeurs rebelles, la CNT…, et mobilisation avec les indignés de Lorient.

Place Aristide Briand (devant la FNAC) à partir de 16h.

site des chomeurs rebelles du Morbihan

Dimanche 5 juin:Pontivy

* Travail: réalités actuelles et utopies constructives, avec la CNT Pontivy.

Maison des associations (salle derrière à l’étage). 15h.

[email protected]

Lundi 6 juin:Mellionnec (Ker Saoz)

* Vers une autonomie globale (habitat, nourriture, énergie…), avec les habitants du lieu.

* étape vers Rostrenen avec roulotte(s)

Kersaoz sur la route de Mellionec Langoellan, au fond du hameau. 12h

Mardi 7 juin:Rostrenen

* Animation sur le marché sur la LOPPSI et autres lois sécuritaires…

* étape vers Trémargat avec roulotte(s)

Sur le marché. 11h

Mercredi 8 juin: Trémargat

* Echanges locaux et gratuité, au café associatif Tremargad Café.

* Participation à la zone de gratuité locale en apportant quelques objets…

Dans le centre. 15h

Jeudi 9  Vendredi 10 juin :Quimper

* Information/action autour des lois sécuritaires avec les CRABES

Jeudi place Corentin. 16h

Samedi 11 et dimanche 12 juin : Brest et Crozon.

N’hésitez pas à nous contacter à [email protected] pour nous dire si vous souhaitez être présent sur tout ou partie de la caravane, ou sur une étape en particulier, et si vous disposez d’un véhicule (camionnette, caravane, voiture…).

Les étapes redéfinies sont visible sur google map : link

Source: Caravane des Gueux

[BESANCON] DE LA PLACE DE LA REVOLUTION A LA PLACE GRANVELLE… Occupons nos villes !!

AG POPULAIRE CE MARDI 31 MAI  A 20H00 PLACE GRANVELLE


on a viré un type hier soir qui se revendiquait clairement des mouvements conspirationnistes. Il a cherché à faire de la propagande (notamment par le net: il m’a parlé de zeitgeist et des trucs complètement bidons comme l’Histoire Occulte Du Monde). Bref, on lui a dit qu’il n’avait pas sa place ici et il est parti de lui-même.

vers 23h00: les occupantEs de place de la Révolution migrent vers la Place Granvelle car le temps s’annonce pluvieux pour la nuit et les flics nous demandent de ne pas sortir les tentes ni les banderoles (on arrivera tout de même à étendre nos banderoles

21h00: une réunion pour valider le tract est convoquée: il y a bien 70 personnes pour discuter de notre 1er tract concernant le mouvement bisontin (il sera en ligne prochainement)

LCNE25, 31 mai, 14h44

18h30 l’AG commence, environ 80 personnes présentes… vers 19h30 quelques personnes commencent à déballer des tentes… Immédiatement le fourgon stationné devant le conservatoire fonce vers la place, les flics en sortent rapidement et prennent position devant les campeur.euse.s qui vont protéger leurs tentes… Après quelques instants de discussions où les flics ne veulent rien entendre, les campeur.euse.s remballent les tentes mais continuent d’occuper la place. L’AG reprendra après une très bonne petite soupe chou/patates/curry et le compte-rendu des commissions…

L’après-midi se poursuit tranquillement sous le soleil… avec des voitures de flics qui passent régulièrement surveiller que les tentes n’ont pas surgi à nouveau… et la visite de quelques journalistes…

14h45 arrivée massive de flics agressifs (2 voitures de la BAC, 4 voitures marquées police et un fourgon) qui encerclent le campement en exigeant que les campeur.euse.s libèrent la place. Les campeur.euse.s refusent et arguent qu’il.le.s emmèneront bien leurs affaires quand il.le.s quitteront la place, conformément à ce que leur avait dit le commissaire dans la matinée. On leur reproche la présence du canapé… il.le.s disent qu’ils avaient oublié et l’emmènent… Après avoir essayé de mettre la pression pendant encore quelques temps, les flics quittent la place sans avoir délogé les campeur.euse.s…

Voir la suite de l’article sur Fragment de manif

Fragment de manif, 30 mai 2011

11h30: les tentes sont repliées et nous commençons à débuter une  réunion pour savoir ce que l’on fait, tout cela sous la surveillance des keufs qui stationnent à quelques mètres de nous. Résultat: on reste sur la place avec nos affaires jusqu’à 18h, heure de la prochaine AG. Puis on décide de communiquer à la population locale afin d’être plus nombreux car on manque de personnes pour établir des roulements: un petit groupe est prévu pour partir coller des affiches cet après-midi en ville. Un camarade de SUD est allé voir le personnel de la Poste en grève et le personnel des impôts eux aussi en grève, afin qu’ils nous rejoignent pour l’AG en fin d’après-midi.

10h30: les flics interviennent pour demander aux occupants de plier bagages: en priorité les tentes car selon eux « ça fait sale et bordélique »…Plus sérieusement, on a eu affaire au commandant Mairet (ce petit gros tout chauve avec un équipement de parachutiste qui nous parle constamment sur un ton méprisant et paternaliste, interpellant chaque militant afin de réviser ses fiches) et son équipe de « bras cassés », ainsi qu’aux journaleux de FR3 qui viennent prendre quelques images du démontage des tentes (bizarre, ils viennent en même temps que les flics alors qu’on campe depuis hier et que plusieurs tentatives ont été lancées pour lancer le mouvement des « indignéEs »).

Soyons nombreux ce soir pour continuer l’organisation du mouvement !

Que des milliers de campements fleurissent partout, en France comme dans le monde entier !

LCNE25, 30 mai, 14h08

Toujours pas d’expulsion, tant mieux! Il semblerait que les flics aient juste eu l’intention de mettre la pression sur le campement sans avoir eu l’ordre de nous virer. Le fait qu’ils soient passés pendant que tout le monde dormait montre bien leur lâcheté une fois de plus.

La mise en place du campement avance petit à petit.

D’autres infos plus tard

Le Chat Noir Emeutier, 30 mai, 09h25

La soirée s’est bien passée mais les flics sont passés à deux reprises pendant que tout le monde dormait. Ils nous ont menacé d’expulsion pour 6h du mat’ mais on est toujours là!

Venez nous soutenir et boire le café !

Rappel: AG Populaire tous les soirs à 18h00 place de la Révolution

Le Chat Noir Emeutier, 30 mai 2011 – 07h11

[BESANCON] Occupation de la place de la Révolution et début de campement !

Une AG s’est tenue ce soir à 18h00 où il y avait une soixantaine de personnes. Il en est sorti que l’on commençait l’occupation avec campement sur la place de la Révolution dès ce soir ! Une vingtaine de personnes auraient prévu de rester camper (d’après des sources de personnes présentes sur place).

Actuellement, mise en place de l’annonce du camp à la population bisontine et décoration subversive du camp.

Besançon est à nous !  Occupons-là !  Gérons-là !

par Le Chat Noir Emeutier, 29 mai 22h17

Plus d’infos sur le mouvement DEMOCRATIE REELLE MAINTENANT à Besançon

Pour ceux qui peuvent se connecter via un compte facebook :

http://www.facebook.com/pages/REELLE-DEMOCRATIE-LILLE/169811379745022#!/pages/Besan%C3%A7on-Democratie-R%C3%A9elle-Maintenant/127233757357606

Un groupe Besançon Démocratie réelle ouvert existe maintenant sur FB

En ce moment (depuis 18h00), assemblée générale Place de la Révolution, après l’AG d’hier soir et la tentative de rester Place Marulaz hier soir (jusqu’à deux heures du matin), à laquelle la police a répondu en « tolérant qu’on reste assis !!!! »

L’Agenda militant bisontin – CAC, 29 mai 2011

[BESANCON] AG POPULAIRE CE DIMANCHE 18H00 PLACE DE LA REVOLUTION

Réapproprions-nous notre ville ! C’est à nous de l’occuper et de décider comment on la gère !

Ramener (si vous pouvez) réchauds, casseroles et conserves pour manger et vos tentes

Venez nombreux rejoindre l’Assemblée Générale Populaire à 18h00 place de la Révolution ce dimanche 29 mai 2011!

[PARIS] Manifestation Journée internationale pour sortir du nucléaire samedi 11 juin 2011

Manifestation

Journée internationale pour sortir du nucléaire

De nombreuses organisations japonaises organisent le 11 juin prochain, soit 3 mois après le début de la catastrophe de Fukushima, des manifestations de protestation dans tout le Japon.

En Allemagne et en Italie des manifestations de soutien sont prévues. Sortir du Nucléaire Paris, ATTAC France et Echo Echanges se sont associés pour organiser ce même jour à Paris un grand rassemblement de solidarité face au danger nucléaire auquel nous vous proposons de vous associer.

http://www.sortirdunucleaire75.org/



Source : Demosphere

Source : message reçu le 23 mai 15h

[ANTI-NUCLEAIRE] Les allemands descendent en masse dans la rue pour exiger l’arrêt immédiat du nucléaire ce samedi 28 mai 2011 !

Les Allemands dans la rue contre le nucléaire

Environ 160 000 personnes ont manifesté dans une vingtaine de villes, comme ici à Berlin, pour exiger la fermeture accélérée des centrales.

La catastrophe de Fuskushima avait provoqué une onde de choc dans l’opinion publique allemande. Pour cette manifestante, la transition vers les énergies renouvelables doit se faire le plus vite possible : « A terme l‘énergie renouvelable peut remplacer le nucléaire. Je ne pense pas que cela soit faisable dans l’immédiat mais il ne faut pas rester là et attendre. Il faut que ça arrive rapidement ».

Après Fuskushima, Angela Merkel avait lancé une réflexion sur l’abandon du nucléaire civil. La chancelière allemande doit étudier ce dimanche un calendrier de sortie proposé par une commission d‘éthique. Selon plusieurs médias, cette commission proposerait un arrêt définitif des 17 réacteurs nucléaires d’ici à 2021.

Leur presse – Euronews, 29 mai 2011

Allemagne: des dizaines de milliers d’anti-nucléaires manifestent

Allemagne: des dizaines de milliers d'anti-nucléaires manifestent

Manifestation antinucléaire à Berlin le 28 mai 2011

BERLIN – Des dizaines de milliers de militants anti-nucléaires ont manifesté samedi dans une vingtaine de villes allemandes, pour exiger du gouvernement qu’il accélère l’abandon de l’énergie atomique.

La coalition dirigée par Angela Merkel doit se réunir dimanche pour étudier le calendrier de sortie proposé par une comission d’éthique mise en place en mars, à la suite de la catastrophe de Fukushima. Selon les médias allemands, la commission suggèrerait une fin définitive du nucléaire dans les dix ans.

Quelque 160.000 personnes sont descendues dans les rues de 21 villes allemandes, dont 25.000 à Berlin et Munich (sud), 20.000 à Hambourg (nord) et 10.000 à Fribourg (ouest), selon les organisateurs. La police berlinoise a compté environ 20.000 manifestants dans la capitale allemande.

Un arrêt définitif des 17 réacteurs nucléaires allemands aux alentours de 2021 serait pratiquement un retour au calendrier fixé au début des années 2000 par une coalition sociaux-démocrates/Verts.

La chancelière allemande avait pourtant fait voter fin 2010 un prolongement de douze ans en moyenne de la durée légale d’exploitation des réacteurs du pays, contre sa propre opinion publique, provoquant ainsi une flambée du sentiment anti-nucléaire en Allemagne.

Mais confrontée à la catastrophe de Fukushima, Mme Merkel avait lancé une réflexion sur l’abandon du nucléaire civil, qui doit aboutir à une décision lors du conseil des ministres du 6 juin.

Vendredi, les ministres de l’Environnement des Etats régionaux allemands avaient d’ores et déjà entériné le fait que les sept plus vieux réacteurs nucléaires du pays, déjà au repos forcé depuis mars, soient immédiatement condamnés.

Leur presse – L’express (Par AFP), 28 mai 2011

[BESANCON] Démocratie réelle maintenant !

 

Aujourd’hui 28 mai s’est tenue une AG citoyenne à partir de 18h30 Place Marulaz.

 

Plusieurs appels sont lancés :

CETTE NUIT : campement Place Marulaz

DEMAIN à partir de 10h : RDV avec les indignés pour le Resto Trottoir

DEMAIN à partir de 18h : RDV Place de la Révolution, le campement est nomade.

 

Merci de diffuser cet appel et d’en parler autour de vous!!

 

Le campement n’est pas une fin en soi, c’est un moyen de soutenir le mouvement international en cours et de se réunir pour parler de nos attentes au niveau local mais aussi plus largement. Des actions citoyennes y seront décidées.

INDIGNEZ-VOUS et faisons même plus que ça!!

 

Source: l’Agenda militant Bisontin, 28 mai 2011

[BESANCON] A Barcelone on vire les occupants de la place pour le foot, à Besak on les vire pour la pub !

Voici la raison pour laquelle la préf’ et la mairie ont fait évacuer le campement de la place de la Révoution jeudi dernier:

Juste une campagne publicitaire pour une voiture « de ville »: Fousseret fait fort quand on sait qu’au même moment un stand est tenu par la ville de Besançon pour faire la promo du tramway qui nous a été imposé !

PS: la couleur de ton tram on s’en fout, ça changera juste la couleur de fond de nos tags et graffitis !

[Besançon] Manif & action en solidarité avec les sans-papiers – 28 mai 2011

Petit compte-rendu vite fait de la manif de ce matin 

Environ 100 personnes; quelques slogans lancés pour obtenir la régularisation de touTEs les sans-papiers, pour la fermeture de tous les CRA (et de toutes les prisons) et pour l’abolition des frontières et des Etats; avec des flics prêts à intervenir, dont un affichant ostensiblement son gomme-cogne.

Un pique-nique et un concert a eu lieu après la manif sur la place Granvelle sous haute protection policière.

Aucune arrestation pour lancés de gobelets n’a eu lieu.

Le Chat Noir Emeutier, 28 mai 2011

Action contre les entreprises et banques collaborant aux rafles et déportations de sans-papiers – dans la nuit de vendredi à samedi

Un affichage sauvage est venu orner le centre-ville de Besançon, dont principalement des vitrines des banques (BNP Paribas, La Poste, Société Générale, LCL, CIC, Banque Populaire…) et boutiques d’entreprises (Bouygues T, SNCF ou encore l’ANPE et les boîtes d’intérim comme Randstad), connues pour leur collaboration à la chasse, à l’enfermement et aux déportations des sans-papiers.

Ces rapaces de capitalistes les balancent aux flics quand ils ne leur servent plus à travailler pour un salaire de misère ou pour ramasser leur merde (et on sait touTEs qu’un bourgeois ou un politique ça en rejette beaucoup!)

Feu aux CRA et à l’Etat !

Pour un monde solidaire et sans frontières !

Un colleur sauvage, 28 mai 2011