Archives du mot-clé Action Directe

[La ZAD est Partout] Les bureaux de l’architecte de l’Ayraultport défoncés à l’extincteur – Paris, 29 mars 2013

Ci-après, notre communiqué suite à l’action d’aujourd’hui (29/03 à 17h) contre les bureaux de l’architecte Jacques Ferrier, qui a été choisi pour faire le design et les plans de l’aéroport de Notre Dame des Landes.

Action contre l’architecte de l’aéroport

Jacques a dit « Sabote le hall de Ferrier ! »

Le site de Vinci Airports présente Jacques Ferrier comme « l’un des architectes les plus engagés en matière de développement durable ». Alors nous qui nous préoccupons de nature et d’espaces vierges à Notre Dame des Landes, on a décidé de venir le voir à Paris pour lui rappeler qu’un aéroport, par nature, ça n’est pas très « développement durable ».

Car Jacques Ferrier a choisi, après avoir fait le design d’un premier aéroport à Toulouse, de collaborer avec Vinci pour les plans du futur aéroport Grand Ouest. C’est ça le capitalisme vert. Grand bien lui fasse, le fric n’a pas d’odeur. Pour autant, il nous tardait de lui faire part de notre mécontentement et voilà qui est fait.

Bien fait !

Il se cachait bien Jacques, au 77 de la rue Pascal, pensant que nous n’avions pas capté son jeu. Et bien non, on vous avait prévenu : la ZAD est partout ! Nous sommes donc venus repeindre son hall d’architecte avec des extincteurs remplis de peintures verte et marron. A force de concevoir des colosses de béton et de verre, il fallait bien que Jacques se mette un peu au vert… Mais que Jacques se rassure, des architectes comme lui, il y en a beaucoup. Et nous ne nous priverons plus désormais de leur rendre visite.

Merde aux bétonneurs et aux promoteurs de l’immonde !

Merde à Vinci et à son monde !

Quelques peintres en bâtiment solidaires

Transmis par mail, 29 mars 2013

[Québec] Voiture de police incendiée – Montréal, nuit du 15 au 16 mars 2013

Dans l’esprit de la marche passée du 15 mars, une voiture de police a été incendiée dans la soirée du 15 mars, au poste de police 33 au Parc-Ex, à Montréal. Cette action a été faite en complément de la 17ème manifestation annuelle contre la police (et leur brutalité) qui a eu lieu plutôt ce jour-là.

Nous envoyons également un message de soutien à Marco Camenisch dans ses luttes à l’intérieur de la prison en Suisse.

Traduit de Anarchist News, 18/03/2013

[Etats-Unis] Sabotage incendiaire d’un chantier de pavillons en solidarité avec les résistant.e.s au Grand Jury – Seattle, 25 février 2013

Juste avant minuit, lundi 25 février, nous nous sommes promenés sur les pavillons en construction de la 24è et Norman dans le quartier central. Après s’être faufilés à l’intérieur, nous avons bouté le feu. Oh quelle aisance! Oh quel plaisir!

Le développement durable est un mythe qui nous rend malades. En favorisant la gentrification et la destruction écologique, ces constructions désastreuses se présentent comme un progrès, en promettant un avenir «vert» qui ne le sera jamais.

Notre attaque était juste une occasion de rejeter plus joyeusement le statu quo. C’était une tentative de jeter la subjectivité subjugué imposé par Capital et l’Etat. Nous agissons contre la société civile et ses tentatives de domestication. Fuck that shit.

Solidarité avec Maddy, Kerry, et tous les silencieu.ses.x encore confronté.e.s à la répression par le grand jury fédéral. Nous n’allons pas se blottir dans la peur. Nous ne resterons pas docile face à la terreur d’Etat.

Il est maintenant temps d’attaquer! Les ennemis ne manquent pas. Les armes sont partout.

Photos by Central District News.com (Sebastian Garrett-Singh)

Photos by Central District News.com (Sebastian Garrett-Singh)

Photos by Central District News.com (Sebastian Garrett-Singh)

Photos by Central District News.com (Sebastian Garrett-Singh)

Traduit de l’anglais de Puget Sound Anarchists, 17/03/2013

[Grèce] Attaques incendiaires de véhicules personnels de policiers – Athènes, 7 mars 2013

Athènes : attaques incendiaires de véhicules personnels de policiers

Jeudi 7 mars 2013 au matin, nous avons visité une maison bien connue, appartenant à une famille de flics, dans le quartier de Agios Dimitrios, plus précisément au numéro 42 de la rue Eratosthenous, et nous avons incendié leurs deux véhicules personnels. cette action est une réponse minimale à leurs provocations quotidiennes.

Des tortures d’antifascistes suite à la manifestation à moto du 30 septembre et celles contre les quatre arrêtés après le double braquage de Velvenos (Kozani) le 1er février, jusqu’aux tortures dans les centres de rétention de migrants et les commissariats, des opérations de « nettoyage » des sans-papiers, des drogués et des prostituées porteuses du VIH, jusqu’à la terrorisation de la population de Ierissos (en Chalcidique) [en lutte contre une mine d’or], le travail des flics est toujours le même : être les chiens de garde du Pouvoir contre la société.

Nous avons choisi de nous bouger de façon déterminée et directe, avec des moyens que tout le monde peut utiliser : une bouteille d’essence, un chiffon et une mèche, juste à côté des pneus de leurs voitures. Nous voulons par là leur rappeler que leurs choix ont des conséquences du même ordre.

Nous sommes partout, et si vous portez des signes distinctifs en rentrant chez vous, nous serons là, montrant à notre tour nos signes distinctifs…

Nous envoyons des salutations incendiaires et notre solidarité à :

  • aux prisonniers de la OR CCF et à tous les accusés dans la même affaire.
  • aux membres de Lutte révolutionnaire et à tous les accusés dans la même affaire
  • aux quatre compagnons arrêtés à Velvedo, Kozani
  • à tous les combattants poursuivis par la justice

PS : en plus, nous revendiquons les attaques nocturnes réalisées du 19 au 21 octobre 2012, où nous avons incendié un véhicule d’UPS dans la rue Ilia Iliou, quartier de Pagrati, une Mercedes-Benz CLK dans la zone commerciale de Gazi, une Mercedes-Benz SLK dans la rue Vikela, quartier de Patissia.

Violence domestique

Traduit de l’espagnol (contra-info,14/03/2013) par Brèves du désordre, 15 mars 2013

[Grèce] Un local d’Aube Dorée entièrement détruit par un incendie – Le Pirée, 13 février 2013

Pirée (Grèce) : un local d’Aube Dorée part volontairement en fumée

boom

Jeudi 13 février, les bureaux du parti nationaliste « Aube Dorée » du Pirée ont été attaqués et abandonnés aux flammes. L’immeuble dans lequel l’attaque s’est déroulée, est situé vraiment très près du quartier général de la police de la ville.

Le trou à rats nazi a été entièrement détruit. Le groupe « Tolérance zéro » a endossé la responsabilité de cette action à travers un communiqué.

Traduit de 325 par Brèves du Désordre, 10 mars 2013

[Grèce] Le poste de police de l’Acropole attaqué aux cocktails molotov en souvenir de Lambros Foundas – Athènes, 10 mars 2013

Acropolis (Athènes) : un comico passé aux molotovs en souvenir de Lambros Foundas

Aux premières heures du dimanche 10 mars, un groupe de 15/20 anarchistes a attaqué le poste de police local de la région d’Acropolis (Athènes), à coup de molotovs. Deux motos et la guérite devant le poste ont été cramées.

acropoleos_molotovs

Dans un communiqué [voir ci-dessous] qui a suivi l’attaque, cette dernière est dédicacée à la mémoire de Lambros Foundas, un membre du groupe de guérilla urbaine « Lutte Révolutionnaire », descendu par les keufs lors d’un échange de tirs, le 10 mars 2010.

Traduit de 325 par Brèves du Désordre, 10 mars 2013

Le communiqué de revendication de l’action (traduit en anglais par Contra-info depuis Indymedia Athens):

 » Tous les hommes rêvent : mais pas de manière égale. Ceux qui rêvent la nuit dans les replis poussiéreux de leurs esprits se réveillent le matin pour découvrir que c’était vanité : mais les rêveurs du jour sont des hommes dangereux, car ils peuvent agir leurs rêves les yeux ouverts, pour le rendre possible… « (T. E. Lawrence)

Cela nous a inspiré par des rêves de RAGE, mais surtout des rêves de MÉMOIRE, et nous avons donc attaqué le poste de police de l’Acropole dans les premières heures du 10 mars 2013, surprenant la foule de flics qui était dans le coin.

Les raisons sont nombreuses, mais la perte de Lambros est la plus forte de toutes.

Trois ans se sont déjà écoulés depuis cette nuit du 10 mars lorsque Lambros Foundas, la chair de la chair du mouvement anarchiste et membre de Lutte Révolutionnaire, est tombé lors d’un affrontement avec les porcs de la police grecque dans le quartier de Dafni à Athènes.

Sa vie et sa mort constitue un exemple qu’aucun combattant de la liberté ne pourra jamais oublier. Nous ne pouvons permettre que soit versées des larmes pour nos morts, mais nous avons la responsabilité d’apprendre de leur foi, dévouement et cohérence de leur lutte.

Nous assumons la responsabilité d’honorer la mémoire de Lambros Foundas par n’importe quel moyen, en réfléchissant sur son parcours politique, ses actions et donc sa propre vie.

Puisse les mains se baisser et prendre son arme. Nous, comme un adieu de plus et sûrement pas le dernier pour lui, nous disons :

Lambros, les révolutionnaires continueront à faire croître la fleur qui a poussé cette nuit-là à Dafni, jusqu’à la VICTOIRE…

¡LAMBROS Foundas PRESENT!

Tout continue… 

Traduit en collaboration avec Contra-info, 11 mars 2013

[Grèce] Attaque incendiaire contre un poste de police à Exarchia – Athènes, nuit du 21 février 2013

Athènes: attaque avec des cocktails molotov contre un poste de police à Exarhia (Grèce)

Dans les heures de la nuit de jeudi (21/02), un groupe d’anarchistes a attaqué le poste de police locale à Exarhia (Athènes) à l’aide de cocktails Molotov. L’attaque a eu lieu en solidarité avec les quatre anarchistes arrêtés pour l’affaire du double vol à main armée à Venvento (Kozani). Les flics ont fui quand ils ont vu l’attaque des camarades.

Traduit de l’anglais de 325, 1er mars 2013

[île de La Réunion] La maison du fondateur local du FN ravagée par les flammes – Bras Canot (St-Benoît), nuit du 24 au 25 février 2013

Incendie dans la maison d’un militant du FN

La nuit dernière, la maison de Maurice Brasier a été ravagée par les flammes. Même si la thèse accidentelle semble privilégiée par les enquêteurs, les leaders du Front National parlent d’un acte criminel.

Hier, peu avant minuit, la maison du Fondateur du Front National (FN) à la Réunion – Maurice Brasier – a été fortement endommagée par les flammes à Bras Canot, sur la commune de Saint-Benoît.

Pour le secrétaire départemental du Front National Jean-Claude Otto-Bruc, il ne s’agit pas d’un accident. « Maurice Brasier est en état de choc. (…) Cet évènement est dramatique, c’est le deuxième bâtiment qui est détruit : le mien par écrasement, puis le sien suite à un incendie. Et ce n’est pas du hasard tout ça puisque le plus grand meeting de 2013 s’est déroulé hier ». En effet, un déjeuner- débat s’est tenu dans le restaurant de Maurice Brasier dimanche 24 février, juste à côté de sa maison personnelle.

Un technicien d’investigation criminelle a d’ores et déjà relevé un maximum d’indices sur les lieux du sinistre mais pour l’’heure, c’est bel et bien la thèse de l’accident qui est privilégiée par les enquêteurs puisque le feu serait lié à un problème électrique.

Leur presse – L’info.re, 25/02/2013 à 13h20

[Suisse] Feu sur les keufs et les contrôleurs du tram – Zürich, 2 février 2013

L’homme qui a tiré sur des policiers et des contrôleurs à Zurich a été arrêté

L’homme soupçonné d’avoir tiré plusieurs coups de feu en direction de policiers et de contrôleurs des transports publics samedi matin a été arrêté dans la soirée à Regensdorf (ZH) . Personne n’a été blessé.

Une fusillade s’est produite samedi matin à Zurich. Un homme qui n’avait apparemment pas de billet de tram a tiré plusieurs coups de feu en direction de policiers et de contrôleurs, sans faire de blessé.

L’auteur présumé, un Autrichien de 47 ans, a été arrêté en début de soirée. La fusillade a eu lieu vers 7h30 dans le quartier de Seebach, au nord de Zurich. Lorsque les contrôleurs ont constaté que le resquilleur présumé n’avait pas non plus de papiers d’identité, ils ont appelé la police à l’aide, a indiqué cette dernière dans un communiqué.

Quand l’homme a vu les agents arriver, il a immédiatement pris la fuite. Les policiers l’ont alors pris en chasse. Le fugitif s’est ensuite retourné et a commencé à tirer avec une arme de poing en direction des agents. Ceux-ci ont pu se mettre à l’abri et n’ont pas été touchés. Un bus qui était stationné à un arrêt a toutefois été atteint par un projectile.

Longue fuite

Le tireur a poursuivi sa fuite en direction du Katzensee. La police a alors lancé une grande opération de recherches. Peu de temps après, une patrouille a repéré un homme suspect et a voulu le contrôler. L’homme a alors tiré plusieurs fois en direction des policiers et a de nouveau pu s’échapper.

Peu après 9h00, une retraitée habitant dans le quartier a annoncé avoir été agressée à son domicile et menacée au moyen d’une arme par un inconnu. L’homme a dérobé le vélo de la retraitée pour s’enfuir. La police cantonale a rapidement soupçonné un Autrichien de 47 ans connu de ses services et domicilié dans la région de Zurich.

Au terme d’une longue battue, des agents ont finalement reconnu le fugitif à 19h15 à un arrêt de bus de Regensdorf (ZH), à environ 6 kilomètres du lieu de la fusillade, et l’ont arrêté. Personne n’a été blessé. L’homme n’avait pas son arme sur lui, a indiqué à l’ats un porte-parole de la police, qui ignore où le suspect a passé la journée. Les circonstances et les motifs de la fusillade font actuellement l’objet d’une enquête.

Leur presse – RTS.ch, 02/02/2013 à 20h42

[Grenoble/NDdL] Sabotage contre Vinci: les bornes d’accès de 3 parking engluées – Nuit du 25 au 26 janvier 2013

Dans le cadre de la campagne contre Vinci lancée par les opposant-e-s à l’aéroport de Notre Dame des landes, une action a été menée dans 3 parking Vinci de Grenoble dans la nuit de vendredi à samedi (25/26 janvier). Les bornes d’entrée et de sortie de ces parking ont été engluées et des autocollants « Vinci Dégage » ou encore « Soutien à la ZAD » ont été collés.

On les aura, on est toujours là, Vinci dégage, Résistance et Sabotage !

Le comité visiblement en retard !

Source: Indymedia Grenoble, 29/01/2013