Archives du mot-clé Anvers

[Bruxelles, Belgique] Affiche et promenade contre toutes les prisons – Eté 2014

[Affiche] A propos de l’attaque incendiaire contre le chantier de la nouvelle prison à Anvers

contreinfo1

Affiche retrouvée sur les murs de Bruxelles en août 2014.

_______________________________________________________________________________________

tag apparu le long du canal à Bruxelles cet été

tag apparu le long du canal à Bruxelles cet été

voir lacavale.be

[Belgique] Mutinerie à la prison d’Andenne, grève et blocage des ouvriers de l’usine Ford à Genk et grève solidaire à Lommel, attaques contre des collabos des flics et Vinci (Oct.2012)

Quelques nouvelles de la prison d’Andenne et suicide à la prison de Huy

Début octobre, deux des trois directeurs de la prison d’Andenne ont été virés ou mutés. Il ne reste actuellement qu’un directeur. Un nouveau directeur s’installerait dans quelques semaines. Il paraît que celui-ci a déjà conclu un accord avec les syndicats des gardiens d’Andenne pour renforcer la sécurité et changer le régime de détention, notamment en réorganisation les sections et les étages selon la « dangerosité » du détenu.

Sinon, pour la grande majorité des prisonniers, encore rien n’a changé à Andenne: ils restent enfermés 23h sur 24. Il n’y a pas d’activités, ni de cours, ni de rien du tout. A la sortie du préau, il y a à chaque fois une vingtaine de gardiens qui attendent, contrôlent et fouillent (pour éviter les prises d’otages).

Ces dernières semaines, plusieurs gardiens ont été attaqués et blessés par des prisonniers. Il y a aussi eu quelques blocages du préau (les détenus refusent alors de remonter vers la cellules après le préau) pour dénoncer les conditions de détention et le régime actuel. La tension est en train de monter.

Des détenus d’Andenne font savoir aussi qu’à Huy, il y a encore eu une tragédie. Un jeune homme, jamais incarcéré avant, s’est suicidé le premier jour de son arrivée à la prison là-bas. En effet, il s’était plaint du fait qu’il soit mis au cachot (comme d’habitude, les premiers jours de l’incarcération on est tenu en « observation » dans des cachots). Pendant la nuit, il a été retrouvé pendu. Tout suicide en prison est un meurtre d’Etat.

Source: Indymedia Bruxelles, 29 octobre 2012

________________________________________________________________

Incendie au BigMat Cataldo: « Un acte criminel »

Un violent incendie s’est déclaré jeudi matin au magasin de bricolage Cataldo, situé rue Pré Binet, dans la zone commerciale du boulevard Frankignoul, à Liège. Le quartier est toujours interdit à la circulation. L’incendie était très violent, selon des témoins. Un périmètre de sécurité a été établi dans le quartier et la circulation a été déviée. Le magasin avait déjà été détruit par un incendie au début du mois de mai 2012. A l’époque, le patron du commerce avait fait savoir que, selon lui, le sinistre était d’origine criminelle. Le magasin, qui avait été reconstruit, avait rouvert ses portes récemment. Il n’y a pas de blessé et les causes de l’incendie demeurent inconnues.

Une perte évaluée à 200.000 euros

Pour le responsable du site Daniel Cataldo, l’incendie est sans aucun doute criminel: « Il n’y a aucun doute pour personne. De l’avis de la police et des pompiers, c’est nécessairement un incendie criminel« , explique Daniel Cataldo. Le feu, qui a ravagé un bâtiment où étaient essentiellement stockées des plaques de construction, n’a pas touché les autres bâtiments. Il n’aura donc pas de conséquences sur les 30 travailleurs. « Le travail reprendra vendredi matin. D’ici là, je vais rassurer le personnel qui est évidement choqué par ce nouvel incendie« , explique Daniel Cataldo, qui estime ses pertes à une somme de 200.000 euros.

Un deuxième incendie en 6 mois

Cet incident ne remet pas en cause le projet d’extension. Le nouveau bâtiment devrait être inauguré comme prévu en février prochain. Un autre incendie avait déjà touché ce site en mai de cette année. Selon Daniel Cataldo, la cause était là aussi clairement criminelle. Personne n’a cependant encore été interpellé dans le cadre de ce premier dossier. « Ce nouvel incendie va peut-être faire bouger l’enquête. Une chose est certaine, je ne me connais pas d’ennemi et n’ai jamais fait l’objet de pression ou de chantage« , conclut le responsable du site.

[Précisions de Suie et cendres] En mai dernier, des employés de Cataldo avaient arrêté trois braqueurs qui venaient de commettre une casse dans un magasin à côté et les avaient ensuite livrés à la police. Quelques semaines plus tard, le magasin flambait…

[youtube=http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=T584zTFu94M]

Leur presse – RTL.be, 25/10/2012 

________________________________________________________________

Genk – Blocage de l’usine Ford menace les usines étrangères

A l’usine Ford de Genk, où près de 5000 ouvriers viennent d’être licenciés, les ouvriers font la garde devant la porte de l’usine pour empêcher des pièces importantes de sortir de l’usine et ainsi bloquer le circuit vers les autres usines. Il y a encore 10.000 voitures présentes dans l’usine, et beaucoup de pièces détachées. On a aussi sorti des carrosseries pour les incendier. Le syndicat a déjà renvoyé quelques ouvriers « trop énervés » à la maison pour aller se calmer et oriente les discours vers l’obtention par les négociations d’une grosse prime de licenciement.

Un camioneur anglais de Dagenham voulait absolument entrer le cite pour (dé)charger, mais n’a pas su passer la porte bloquée. Les ouvriers refusent de faire sortir les pièces vers les usines de Saarlouis (Allemagne) et Valence (Espagne). Ces usines risquent d’être ainsi mis à l’arrêt. Les trains avec des voitures finies sont bloqués, les locomotives rendus hors usage.

A Lommel, en solidarité, les ouvriers de Ford entament une grève de 24h, et bloquent la piste d’essai (la seule en Europe), usine pas concernée directement par la fermeture. Les portes d’accès étant bloqués, les testes prévus pour le nouveau Mondeo ne peuvent pas avoir lieu. Dans cette usine, les ouvriers avaient accepté fin 2012 de gagner 12% de moins en échange d’investissement à Genk.

Traduit de leur presse flamande – Niewsbald.be (25/10/2012 ) par Suie et cendres

_____________________________________________

Bruxelles – Un employé Vinci n’en peut plus

BRUXELLES – « Je n’en peux plus ». C’est par ces mots que Jeremy commence son message envoyé à notre rédaction. Il travaille pour une société privée chargée des stationnements publics dans les rues d’une grande ville belge. Là, ce n’est pas une amende administrative qui vous attend sous votre pare-brise si vous n’avez pas suffisamment alimenté le parcmètre, mais un « bon de redevance », que vous devez à la société privée liée à la commune en question. Et certaines personnes se montrent bien plus agressives envers ces agents verbalisateurs qu’envers de vrais policiers…

Voici le message de Jeremy…:

« Les conditions de travail sont insupportables et je voulais que cela se sache. Le bureau de notre agence a de nouveau été attaqué dans la nuit. Des pavés ont été jetés sur la vitrine, qui a explosé. Il y a de plus en plus de haine qui est dirigée contre nous ces derniers temps. Notre local a déjà été plusieurs fois attaqué et ce n’est jamais paru dans les journaux. (Serrures collées, porte enchainée, messages de menaces contre les employés collés sur la façade, peinture, caméra coupée, …). En plus de ça, les parcmètres sont très souvent vandalisés (peinture, colle dans la fente pour la monnaie mais aussi l’écran éclaté avec un marteau ou une perceuse, …). Je me sens en insécurité car nous sommes souvent insultés par des automobilistes ou des piétons et même parfois pris à partie! En plus de cela, notre patron nous met la pression pour rapporter le plus d’amendes possibles et l’on a un quota minimum par jour à faire. Je ne sais pas quoi faire pour que ça s’arrange. Peut-être que si cela se sait… »

(Vinci est le constructeur principale du future aéroport à Notre-Dames-des-Landes en France, ou encore de la future autoroute dans la forêt de Khimki en Russie, où des luttes sont en cours)

Leur presse – RTL.be, 20/10/2012

________________________________________________________________

Schtroumpfs de tout genre attaqués

20/10 Mol – Un contrôleur de parking a été insulté de petit schtroumpf et attaqué par deux garçons. Ils ont été arrêté et placés en détention.
– Un contrôleur de parking attaqué, son ordinateur portable flaqué au sol. La police a constaté que la voiture n’était pas en ordre (pas inscrite ni assurée).

27/10 Malines – Un homme a attaqué verbalement des bureaucrates à la maison communale. La police est venue, a utilisé le gaz lacrymogène contre lui, mais deux policiers ont tout de même été attaqués et blessés.

27/10 Anvers – Un inspecteur de police gravement blessé par un homme ayant bu, dans le visage et aux pieds. Au moins deux semaines d’incapacité de travail.

Articles de leur presse flamande (Niewsbald), traduit par Suie & Cendres

[Belgique] Brèves du désordre – juillet 2012

Anvers – Parti fasciste visé

ANVERS – Des vandales se sont pris aux bureaux du parti fasciste Vlaams Belang, en pleine journée. Ils ont essayé de défoncer les vitres et ont uriné dans la boîte aux lettres.

Leur presse – nieuwsblad.be, 03/07/2012

A chacun le sien

PUURS – La camionnette d’une entreprise a été incendiée et détruite pendant la nuit. (12/07/2012)

BRUXELLES – A Woluwé-St-Pierre, une BMW a été incendiée début juillet.

BRUXELLES – A Woluwé-St-Pierre, une camionnette a été incendiée (14/07/2012)

TOURNAI – Des inconnus ont incendié un camion (29/06/2012)

MOUSCRON – Dans le zoning industriel, des inconnus ont incendié deux camions et une voiture pendant la nuit. Destruction totale. (15/07/2012)

Louvain – Le tag fait parler de soi

LOUVAIN – Des inconnus ont peint des slogans dans la ville. Il y a par exemple: « Ils crient: morale, travail, barreaux; nous répondons: révolution, courage et solidarité. » ou encore « Solidarité avec les prisonniers en lutte ». Et sur une église, il y a le tag « Dieu n’existe pas. La religion, c’est l’oppression. »

La police mène une enquête.

Leur presse – leuvenactueel.be, 17/06/2012

Les articles de leur presse ont été (partiellement) traduit du néerlandais par Suie et cendres