Archives du mot-clé le local du PS vandalisé

[Rennes/Paris/Brest/Barcelone] Pas de bougies et de marches blanches, VENGEANCE ! (2)

  • 3ème manif (jeudi 30 octobre 2014) à Rennes*:

Près de 200 personnes ont défilé dans une ambiance tendue ce soir à Rennes à l’appel de mouvances radicales anti-capitalistes pour protester contre la mort de Rémi Fraisse samedi lors d’affrontements sur le site du barrage controversé dans le Tarn.

Partis du quartier de Villejean, près des universités de l’ouest de Rennes, les manifestants, dont de nombreux cagoulés, se sont dirigés vers le centre ville en scandant « vengeance pour Rémi » ou « flics, porcs, assassins! » derrière une banderole « Vengeance pour tous ».

une-troisieme-manifestation-ce-soir-rennes_0

Ils ont également tagué sur leur passage de nombreux bâtiments. Arrivés aux abords du centre-ville, vers 20H00, les manifestants ont été bloqués par un important dispositif des forces de l’ordre qui les a empêchés d’y accéder. Ils ont essayé à plusieurs reprises de contourner les CRS et gendarmes. Une voiture a été retournée et des policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes.

Peu après 21H00, les manifestants, qui s’étaient rassemblés à proximité des barrages des forces de l’ordre, ont reflué vers les quartiers ouest, brisant une dizaine de vitrines (agences immobilière et bancaires notamment) et plusieurs abribus. Ils ont également mis le feu à plusieurs poubelles ainsi qu’à des conteneurs de bouteilles, poursuivis par les policiers de la BAC équipés de flashball. Vers 21H30, plusieurs feux étaient en cours dans l’artère, enfumée par les grenades lacrymogènes, dans laquelle avaient reflué les manifestants.

manifestation-tendue-rennes-direct manifestation-tendue-rennes-direct_0 manifestation-tendue-rennes-direct_1 une-troisieme-manifestation-ce-soir-rennes_2

rennes3

Le préfet d’Ille-et-Vilaine Patrick Strzoda présent au coeur du dispositif peu après 22h a dénoncé la présence de « militants d’extrême gauche violents » avec des méthodes de « Blacks Bloc » (militants anti-capitalistes radicaux). « Leur intention était de se diriger vers le centre ville » mais le dispositif de forces de l’ordre mis en place les en a empêchés. « Les forces de l’ordre ont été agressées plusieurs fois avec des objets incendiaires », a-t-il ajouté. Trois personnes ont été interpellées au cours des heurts, a-t-il précisé. Des manifestants sur place ont indiqué aux journalistes qu’il y avait eu des blessés parmi eux sans préciser le nombre ni la gravité.

A Villejean à l’ouest de Rennes, avant le départ du cortège, les manifestants avaient commencé à distribuer un tract dénonçant la « terreur policière » qui ne « saurait survivre à la mort d’un camarade ». Le tract lance aussi l’appel suivant: « bloquez vos lycées et universités! Bloquons les villes, les gares, occupons la rue ».

[…]

Leur presse – afp, 30/10/2014 à 22h38

NdCNE:

*Lundi soir (27/10), plusieurs bâtiments ont été tagués, des barrières avaient été renversées au centre-ville, puis un feu de poubelles avait été allumé devant l’hôtel de police, avant que les manifestants ne se dispersent. La maire avait déposé plainte.

13-36

12-39

Le lendemain soir, mardi, nouvelle manif: des tags ont recouvert du mobilier urbain. La façade d’une banque du ‘Crédit Mutuel’ de la place st-anne a été entièrement repassée à la peinture.

7-107

premiers éléments sur la manifestation du 30 octobre 2014

premiers éléments sur le début de manif’ Dalle Kennedy

Présence de R.G depuis le matin (photos etc …)

Les magasins du quartier Kennedy ont reçu des coups de fils pour les inciter à fermer rideau, les récalcitrants ont été sermonnés.

Les transports publics (Métro et bus) ont été controlé par les CRS (fouille aléatoire etc ) puis fermés progressivement (plusieurs cars de garde mobile à l’arret villejean université). La volonté de nuire aux habitant-e-s et/ou de diviser, a été amplifié par les rumeurs et ragots des correspondant-e-s de nuits, emploi-jeunes, élu-e-s, keufs et surtout controleurs du métro et vigiles du métro etc …

Les R.G en se rendant dans les salles de prière ont incité les personnes repérés par eux comme  « bons musulmans » à prêcher la division.

Des voitures/équipages de la bac Rennes centre ville ont discretement protégé les journalistes présent-e-s (notamment un monospace gris stationné cours kennedy)

Des jeunes et des vieux du quartiers ont été trés trés deçu du départ vers le centre ville de Rennes en cortège (19h15/30).

Indy nantes, 30/10/2014 à 21h24

************************************************************************

 A Paris mercredi 29 octobre, le rassemblement était fixée en plein centre, à l’hôtel de ville pour 19h (certainement une volonté des organisateurs de s’adresser au pouvoir et de réclamer une justice pour un énième mort sous les coups de l’Etat…). Bref, toujours est-il que c’est parti en manif sauvage avec jets de pétards et caillassage sur les flics. Quelques attaques sur le mobilier urbain (dont une borne de ‘vélib’ Decaux) et des tags ont été inscrits sur les tentes du parvis. Interpellations au compte goutte, embarquées dans des paniers à salade (80 personnes, dont 3 manifestants toujours détenus ce 30 octobre à 18h au commissariat du 5ème pour port d’arme prohibé pour l’un, violence sur agent pour l’autre et outrage, dégradation et « meneur de manif » pour le dernier).

"L'Etat tue", "demain l'insurrection"

à gauche, « L’Etat tue », « demain l’insurrection »

*********************************************************************

A Barcelone, le consulat de France a été bombardé de peinture accompagné d’un tag en solidarité mercredi 29/10.

IMG_1317

Le communiqué finit par: 

« Les manifestations se sont multipliées dans toute la France.
Plusieurs manifestations ont été annoncées cette semaine devant les consulats de France en Italie*.
L’action de ce mercredi est seulement le début - toutes les formes de soutien à la lutte sont la bienvenue.

Les armes de la police n’ont pas de frontière, notre solidarité non plus. »

* Notamment à Milan et Turin ce 30 octobre 2014:

Banderole suspendue sur le consulat de France à Milan

Banderole suspendue sur le consulat de France à Milan

***********************************************************************

Lundi 27/10, une manif était organisée à Brest contre le barrage de Sivens et le terrorisme d’Etat. En chemin, un groupe de manifestants masqués a fait irruption à l’intérieur des locaux du PS alors que deux réunions s’y tenaient. Résultat : du matériel défoncé, et une fenêtre brisée.

Nique les élections !

Démocratie directe

Le 16 mars, à Vitrolles, en fin de journée, entre 300 et 500 affiches de la liste électorale conduite par le maire sortant ont été volées dans la camionnette de campagne. Par ailleurs, des dégradations de véhicules ont été constatées, des séries de voitures se sont retrouvées avec leurs vitres brisées, accompagnés quelques fois de vols à l´intérieur des véhicules.

Le 19 mars, une bagarre a éclaté entre des sympathisants de Marine Le Pen et des anti-frontistes, lors de la visite de la présidente du FN, hier après-midi à Antibes (Alpes-Maritimes). c’est au moment du départ de la responsable du Front national que des adolescentes se sont approchées de sa voiture pour l’insulter. S’en est suivie une bagarre au cours de laquelle une personne aurait été blessée.

Le 20 mars, à Marseille*, la permanence d’Eugène Caselli (PS), candidat aux municipales de Marseille dans les 2e et 3e arrondissements (2e secteur), a été vandalisée. Selon son entourage, des clous ont été plantés dans la serrure et de la peinture noire a été jetée sur la façade du local de l’actuel président de Marseille Provence métropole (MPM).
Par ailleurs – toujours selon l’équipe du socialiste – le local de Solange Biaggi (UMP) a aussi été “attaqué” de la sorte.

casellilocalcampagne

Reformulé depuis la presse via MIA

Note du CNE

D’après la presse, le local UMP en question a également reçu de la peinture sur sa façade et s’est fait dégrader sa serrure. Une autre permanence électorale, d’une liste intitulée « Marseille ensemble », a également été attaquée.

[Paris] (A) bas le PS – Nuit du 20 au 21 août 2013

Paris : actes de vandalisme contre trois permanences PS

« Expulseurs de sans-papiers » : peints en grosses lettres bleues, ces quelques mots étaient toujours bien visibles aujourd’hui à midi sur la façade grise, juste sous la devanture, de la permanence du parti socialiste du Xe arrondissement, située au 1, passage Brady. Signée du sigle des anarchistes (un A inscrit dans un rond), cette inscription a été tracée dans la nuit de mardi à mercredi.

PSCrash1III

Dans le Marais, la permanence du PS du IIIe (40, rue Charlot) a également été victime d’un acte de vandalisme cette nuit : le mot « facho* » a été peint, à la peinture bleue aussi, sur une affiche*. Les trois A inscrits sur la vitrine ont été effacés dès ce matin. A midi, Lilian Bernard, secrétaire de section du IIIe, s’employait à nettoyer la serrure du local, qui a été bouchée au mastic (tout comme la permanence PS du XVIIIè: ce deuxième blocage de serrure au mastic a été signalé le lendemain 22/08, NdCNE).

Enfin, dans le XXe arrondissement, la permanence PS a elle aussi été taguée. «C’est la deuxième fois depuis le mois de juin que le local est visé par des inscriptions portant la signature de la mouvance de l’ultra-gauche radicale», a précisé une source proche de l’enquête.

La perm' du XXè

La perm’ du XXè

Bertrand Delanoë (PS), maire de Paris, a exprimé sa «condamnation la plus ferme» de «ces agressions contre des lieux d’expression et de vie démocratique».

Leur presse – LeParisien.fr (Philippe Baverel), 21/08/2013 màj à 17h13

Le 28 juillet dernier, la permanence du 12e arrondissement, située sur l’avenue Daumesnil,  a été dégradée par un homme de 42 ans, qualifié de «déséquilibré» par la police, qui avait brisé neuf vitres du local.

Une vague d’attaques contre les locaux du PS avait eu lieu un peu partout au moment des tentatives d’expulsion de la Zone d’Auto-Défense à Notre-Dame-des-Landes.

Note du blog:

*: d’après des informations reçues, cette permanence PS du IIIème arrt. a reçu deux visites durant la nuit: peu de temps avant cette attaque, des fachos du ‘Printemps Français’ sont venus coller leurs affiches homophobes sur ce même local PS. D’où l’inscription « fachos » sur une de leurs affiches  (pourtant visible sur la photo).

[Paris XXème] ‘Mort au pouvoir’ – Nuit du 23 au 24 juin 2013

Le local PS du 20e arrondissement de Paris vandalisé

FAITS DIVERS – Des inscriptions à l’encontre du gouvernement ont été découvertes ce lundi matin sur la devanture du local du parti socialiste situé rue Ernest Lefèvre dans le 20e arrondissment de Pari. Des vitres ont également été brisées. Il n’y a pas eu d’interpellation.

local_PS_20e_vandalise_1

Nouvel acte de vandalisme contre un local politique la nuit dernière dans la capitale. Après celui du 4e arrondissement, celui du 5e arrondissement et ceux de plusieurs villes de banlieue parisienne, c’est le local du parti Socialiste du 20e arrondissement de Paris qui a été vandalisé dans la nuit de dimanche à lundi.

Un acte revendiqué

Le local, situé 2 rue Ernest Lefèvre entre les métro Pelleport et Saint-Farfeau, a « déjà été la cible d’actes de vandalisme » selon une source proche du dossier. Cette nuit, le ou les malfaiteurs ont tagué l’inscription « Mort au pouvoir » avant de signer par le « A » des anarchistes.

« Les militants d’extrême  gauche ont déjà sévi sur ce local. La dernière fois, c’était pour protester contre l’aéroport Notre-Dame-des-Landes » a ajouté cette source. Plusieurs vitres de la devanture du local ont également été brisées.

« Pas d’amnistie pour les ennemis »

Dans un communiqué, Frédérique Calandra, maire PS, du 20e arrondissment a condamné ces faits. »S’attaquer aux locaux des partis politiques républicains, c’est s’attaquer à la République et à la démocratie elles-mêmes avec de lâches méthodes qui nous rappellent les sinistres années 30 a déclaré l’élue. Je souhaite que les auteurs de cet acte soient identifiés et poursuivis en justice. Pas d’amnistie ou de répit pour les ennemis de la démocratie ».

local_PS_20e_vandalise_2 local_PS_20e_vandalise_3

Leur presse – Metronews.fr, 24/06/2013 à 13h57

[Seine-Saint-Denis] Ni justice ni paix

Ni justice ni paix !

 Une semaine après l’assassinat d’un camarade à Paris par des fascistes, une semaine après la très démocratique rafle policière de Barbès…

…le distributeur de billets d’une banque a cramé à Montreuil (93), la vitre de la section PS du Pré-St Gervais (93) a été transpercée sous les coups, le QG du Front de Gauche situé aux Lilas (93) a été entièrement recouvert de tags. Sur les deux locaux et les murs du quartier, on pouvait notamment lire : « Charognards », « ni 6e République, ni fascisme : révolution ! ».

(to be continued…)

Ni démocratie, ni fascisme !

A bas l’Etat et le capital !

Sourcenantes.indymedia.org, 15 juin 2013 à 20h

[Toulouse/ZAD de NDdL] Tags et fumier pour la fédération du PS – Nuit du 16 au 17 avril 2013

Vandalisme : tags et fumier à la fédération du PS

201304182054-full«Notre Dame des Landes on récolte ce que l’on sème !» «Vinci + PS = mafia». Hier matin, sur les murs de la fédération du Parti Socialiste de la Haute-Garonne, rue Lancefoc à Toulouse, de grosses lettres noires. Et à terre, contre le portail de l’entrée, du fumier et des déchets verts. Une nouvelle fois, profitant de la nuit, des opposants au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes, près de Nantes, ont pris pour cible les locaux du PS, à Toulouse. Des tags et du fumier photographiés largement distribués pendant la nuit et dont la présence, avant un rapide nettoyage, a été constaté par les services de police.

Le PS a bien sûr porté plainte mais l’enquête risque de ne pas déboucher sur grand-chose comme celles qui ont porté ces derniers mois sur d’autres dégradations. Déjà sur les murs du parti de la majorité présidentielle régulièrement pris pour cible mais également sur les murs centenaires de l’Hôtel-Dieu. En décembre, les opposants avaient réussi à écrire à l’encre fluo et en lettres géantes un autre slogan contre le projet d’un aéroport qui se situe quand même à plus de 580 km de la place du Capitole.

Leur presse – LaDépêche.fr, 18/04/2013 à 07h37

[NDdL] Brèves de voeux 2013 en solidarité avec la ZAD (et pas que)

Ce genre d’articles des mass medias si pitoyables dont il faut mieux en rire (jaune)…

Le mystérieux groupuscule ZAD tague en pleine nuit

Trois lettres taguées en noir, comme une signature : ZAD pour « Zone à défendre ». C’est dans la nuit de mardi à hier que la section du Parti socialiste (PS) de Pantin a été touchée par un mystérieux groupuscule anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Les inscriptions « Non à l’Ayraulport.

PantinS

Vive la ZAD! », ont été découvertes hier matin par les militants socialistes qui ont immédiatement porté plainte contre X pour dégradation au commissariat de Pantin.

Ces tags sont une référence directe à la Zone d’aménagement différée (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes, le vaste territoire qui doit accueillir un futur aéroport international près de Nantes, projet porté par l’ancien maire PS de la ville et Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. « Nous sommes attachés au respect du droit d’expression et à la pluralité des opinions, mais ne pouvons accepter ces méthodes qui desservent le débat politique! » s’est indigné le secrétaire de la section PS, Mathieu Monot. Les tagueurs nocturnes qui œuvrent depuis fin octobre sur différentes façades de sections PS à travers la France se sont déjà distingués à Paris, à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), à Bordeaux (Gironde) ou encore à La Rochelle (Charente-Maritime). Pantin est la première ville de Seine-Saint-Denis à être touchée.

Publiés par des pantins du capital – Le Parisien (B.L), 27/12/2012 à 07h00

________________________________________________________________

Bonjour !

La nuit du 24 au 25 décembre une action de solidarité pour la ZAD a été réalisée à Lausanne en Suisse.

Des personnes se sont attaquée à l’aide de spray et de cambouis à la façade d’un groupe, Etavis, qui appartient à Vinci group.

Bon courage à vous, tenez bon la fin est proche !

Lausanne________________________________________________________________

Une affiche de l’OPA de Bordeaux:

opa33

Cliquer sur l’affiche pour l’agrandir ou l’enregistrer

A Lille, le jour de l’an 2013:

Et à Nantes (en plein centre):

Nantes_NYE

Toutes les infos sur:

[Notre-Dame-des-Landes] Affrontements sur la ZAD (12/12/2012) et actions solidaires d’un peu partout….

Brèves d’actions décentralisées en solidarité avec la ZAD et les anti-Ayraultporc:

Cholet. PS, UMP, Mac Do : graffitis en série

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des graffitis d’inspiration « altermondialiste » ont été inscrits sur les vitrines de quelques lieux jugés symboliques de Cholet. Des inscriptions fustigeant les profits sur la façade d’un Mac Donald’s, raillant la mort de l’UMP sur celle du député Gilles Bourdouleix (un peu hors sujet puisque celui-ci a rejoint l’UDI). Et pour le local du Parti Socialiste, l’inspiration est bien sûr venue de Notre-Dame-des-Landes.

P1D2254313G_px_512_

« Ce sont des actes totalement déplorables, juge Jean-Marc Vacher, secrétaire de la section locale du PS. On ne peut pas à la fois réclamer davantage de débat [à propos du projet d’aéroport] et se livrer à ce type de dégradations. » Hier soir, la seule plainte pour dégradations enregistrée au commissariat émanait d’un représentant de Gilles Bourdouleix. Mais le PS doit en déposer une « dans les tout prochains jours ».

Leur presse – Ouest-France , 30 novembre 2012 

________________________________________________________________

Millau Tags et dédicaces à la ZAD lors d’une fête sauvage (01/12/2012)

_______________________________________________________________

Notre-Dame-des-Landes (02/12/2012)

Notre-Dame-des-Landes (02/12/2012)

________________________________________________________________

Auray (Bretagne, 56) : la permanence de Philippe Le Ray taguée – Nuit du 1er au 2 décembre 2012

La permanence du député d’Auray, Philippe Le Ray, a été taguée cette nuit. Des inscriptions « Non à l’aéroport » ont été peintes. La permanence, qui est située rue des Quatre Vents, a été nettoyée ce matin.

________________________________________________________________

Lançon de Provence : péage gratuit (02/12/2012)

Lançon de Provence : péage gratuit (02/12/2012)

________________________________________________________________

Eymoutiers (Limousin, 87): tags anti-aéroport de Nantes !

ZAD Partout !

Publié par de quelconques larbins :

« Des tags anti-aéroport de Nantes dans le centre… d’Eymoutiers !

Samedi, les habitués du marché d’Eymoutiers ont eu la surprise de découvrir la poste, la mairie et d’autres murs de la ville étrangement redécorés. En tout une dizaine d’inscriptions contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes à Nantes a été réalisée un peu partout en ville dans la nuit de vendredi à samedi. Une enquête est en cours pour retrouver le ou les auteurs des inscriptions.  » La lutte est belle, surtout quand elle se répand !

Eymoutiers_01-12-2012

ZAD PARTOUT !!!

Toutes les infos sur ces diverses actions de soutien (voir toutes celles qui ont été réalisées depuis le 04/12/2012)

Quelques photos des affrontements avec les flics sur la ZAD lors de la journée du mercredi 12 décembre 2012:

1355396758_nddl0 1355396878_nddl6 1355396850_ndd2 1355396774_nddl1 1355396893_nddl7 1355396805_nddl4 1355396869_ndl5 1355396859_nddl3

Lire aussi:

Les infos sur la lutte contre l’Ayraultport:

[ZAD/NDdL/St-Etienne] Que la ZAD soit leur viêtnam ! Solidarité et détermination !

Que la ZAD soit leur viêtnam !
* Solidarité et détermination ! *

Après plusieurs semaines de résistance, l’imminence d’une nouvelle offensive policière de grande envergure se précise contre la ZAD. Nous ne reculerons pas, nous ne lâcherons rien. Car la meilleure défense est l’attaque, nous appelons tous ceux qui le peuvent à venir renforcer les positions défensives sur le terrain même de la ZAD, à intensifier partout où cela est possible les actions de solidarité avec les combattants zadistes.

Par la propagande de division, par l’infiltration de flics, par le mensonge de la négociation, par la terreur de l’occupation policière, par les actions de choc d’incendie de cabanes, par la calomnie, par la nomination de responsables, l’Etat a tenté d’anéantir la ZAD. En vain. Plus que jamais, il s’agit de renforcer solidarité et détermination dans le combat frontal contre la machine étatique et ses forces policières : que la ZAD soit leur Vietnam, qu’ils s’y embourbent et reculent.

Ils ne peuvent se permettre une défaite à Notre-Dame-des-Landes, et nous ne pouvons nous permettre de laisser nos environnements et lieux de vie détruire par les lois du profit : ici comme ailleurs contre le chaos capitaliste, ici comme ailleurs nos lieux de vie nous appartiennent.

Autodéfense contre la machine de guerre étatique.

Autonomie totale et locale de nos conditions d’existence.

DE NO-TAV A CHIOMONTE, A LA ZAD DE NOTRE-DAME-DES-LANDES : 

! A SARA DURA !

-Communistes Libertaires Autonomes / réseau international.

Voir/Télécharger le tract en cliquant sur l’image ci-dessous:

comunicado-conjunto-semana-lucha

Le siège du PS Loire vandalisé

Dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, des graffitis injurieux, en lien avec le projet de construction de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, ont été découverts sur les murs de la Fédération du Parti socialiste de Saint-Etienne.

S-E_Ps

Selon Régis Juanico, le 1er Secrétaire fédéral du PS Loire, « quelque-soit le bien fondé des arguments des opposants au développement de cet équipement (ndlr, l’aéroport du Grand Ouest), le terme de collabo associé à notre parti est tout simplement inacceptable ». Pour l’élu ligérien cet acte est « peu compréhensible puisqu’il intervient une semaine après l’annonce par le premier ministre de la mise en place commission de dialogue ».

Suite à ce malheureux évènement, le PS Loire a décidé de porter plainte. « Nous restons disponibles pour échanger dans le cadre d’un dialogue démocratique, sans démonstration de violence inutile » conclut le député socialiste dans un communiqué.

Leur presse – Le Progrès.fr, 03/12/2012 à 15h30

Voir toutes les actions de soutien décentralisées et les infos globales à propos de la ZAD sur zad.nadir.org

[NDdL/Les Lilas, 93] Le local du PS attaqué en solidarité avec la ZAD

Les vitres du local PS explosées

Les Lilas (93), nuit du 18 au 19 novembre 2012, les vitres du local PS ont toutes été explosées. Deux tags sont apparus : « Nique tous les pouvoirs » « Z ».

Le SIT aura beau nous courir après, nous marcherons tranquillement.

Revenge for the ZAD, attaquons là où ils ne nous attendent pas.
Détruisons tout ce qui nous détruit !

Avec un Z comme…

Source: Indymedia Nantes, 26 novembre 2012